L’aquamation funéraire consiste à plonger le corps du défunt dans de l’eau chaude (93 °C) agitée et contenant des agents facilitant la dissolution des chairs, en quelques heure .

Certains protocoles opèrent à 150−180 °C, sous pression pour éviter l’ébullition (désigné par le terme de Resomation; usage sanitaire). Les agents comprennent notamment des carbonates et hydroxydes (hydroxyde de sodium ou de potassium).

La combinaison du mouvement de l’eau, de sa température, et de son alcalinité accélère le processus de dissolution et décomposition des tissus, qui après 3-6 heures de traitement, disparaissent donnant un liquide coloré riche en amino-acides, peptides, glucides, savons d’acides gras, nucléotides et sels

 

Comments

loading...