Lors d’une interview récente, Serge Maître, de l’Association Française des Usagers des Banques (AFUB), a déclaré que les clients pouvaient refuser de payer la facturation de leurs comptes courants.

«Aujourd’hui, la plupart des banques facturent à leurs clients des frais de tenue de compte » à leurs clients et ces factures risquent même d’augmenter en 2018. Or selon l’article L312-1-1 du Code monétaire et financier, les clients peuvent s’opposer à cette facturation», assure Serge Maître.

Ce dernier affirme qu’une opposition obligera la banque à maintenir les tarifs préexistants et l’empêchera donc d’appliquer une hausse ou une création de frais.

«Le client doit juste écrire une lettre recommandée avec accusé de réception à l’attention du directeur de son agence bancaire. Un modèle de lettre est même disponible sur internet».

Il faut tout de même savoir que la banque peut, suite à la réception de la lettre recommandée, clôturer le compte du client. Mais pour le faire, cette dernière doit, à son tour adresser une lettre recommandée au client et ne peut clôturer le compte qu’après 2 mois de l’envoie de cette lettre.

De son côté, le gouvernement, après avoir réussi à plafonner les frais de tenue de compte inactifs à 30 euros par an, a déclaré qu’il était opposé à ces frais. Mais, jusqu’à aujourd’hui, aucune action n’a été entreprise.

«L’AFUB a sollicité le gouvernement afin de demander une prohibition de ces frais ou, au moins, de les plafonner. Etant donné que les citoyens sont contraints de disposer d’un compte bancaire, l’état se doit d’agir le plus rapidement possible», conclut Serge Maître.

Comments

loading...